C.H.S.C.T. du 23 juin 2016 – DÉCLARATION LIMINAIRE C.G.T. S.D.I.S. 30

Nîmes, le 23 juin 2016

C.H.S.C.T. du 23 juin 2016 –  DÉCLARATION LIMINAIRE C.G.T.

Monsieur le Président, Monsieur le Directeur, Mesdames, Messieurs,

Une fois n’est pas coutume, la déclaration liminaire de la C.G.T. ne sera pas longue.

Nous vous interpellons une nouvelle fois sur les risques psychosociaux

au sein de notre service départemental. Comme nous vous le répétons chaque fois, il semblerait que nous soyons les seuls à nous rendre compte du mal être général au sein de notre administration.

En effet,  que ce soit du P.A.T.S. de catégorie C au cadre supérieur de sapeur-pompier professionnel, nombreux sont les agents en souffrance, que ce soit en centre de secours, à la direction et même au service de santé ; tous les services sont touchés !

Et cela va du ras le bol à l’arrêt de travail de plus ou moins longue durée, du burnout à la prise de disponibilité.

Monsieur le Président, Monsieur le Directeur, il est grand temps de faire quelque chose.

Même si nous sommes en période de restrictions budgétaires, il devient indispensable d’agir avant qu’un drame ne survienne.

Car, si cela devait arriver, nous espérons que votre sommeil et votre conscience en seront perturbés. Notre sommeil le sera, bien évidemment, mais pas pour les mêmes raisons.

Dans le même ordre d’idées, nous rappelons notre combat contre la loi « Travail » de Madame El Khomri, qui prévoit l’affaiblissement considérable de la médecine du travail.

Je vous remercie pour votre attention et demande l’annexion de cette déclaration au procès-verbal de la séance.

Téléchargez ici 2016-06-23 – Déclaration liminaire CGT – CHSCT

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *