CGT Service Départemental d'Incendie et de Secours du Gard

Les agents du SDIS 30

Pourquoi se syndiquer ?

La CGT est la première force syndicale

depuis plus d’un siècle et la première organisation dans la Fonction publique territoriale.

Elle a démontré sa capacité à porter les aspirations et les attentes des salarié-e-s ou des agents de toutes les catégories à partir de leurs revendications.

En effet, pour la CGT, les revendications se construisent avec les agents ou les salarié-e-s à partir des besoins collectifs et individuels exprimés. Nous les portons par l’action avec tous.

La CGT défend et revendique l’égalité et l’équité de traitement ainsi que les règles protectrices collectives.

La CGT doit devenir plus forte et plus efficace et nous avons besoin de chacune et chacun.

Plus nous serons nombreuses et nombreux, et plus nous serons à même de faire valoir plus largement nos revendications.

Comme tous les fonctionnaires, vous disposez de plusieurs droits :

La liberté d’opinion, syndicale, philosophique et religieuse

  • En vertu de l’article 6 de la loi du 13 juillet 1983,  » aucune distinction ne peut être faite entre les fonctionnaires en raison de leurs opinions politiques, syndicales, philosophiques ou religieuses, de leur sexe, de leur état de santé, de leur handicap, ou de leur appartenance ethnique « . Toutefois, l’article précise que  » des recrutements distincts pour les hommes ou les femmes peuvent, exceptionnellement, être prévus lorsque l’appartenance à l’un ou l’autre sexe constitue une condition déterminante de l’exercice des fonctions « .

Le droit à la protection sociale

  • Les fonctionnaires peuvent enfin bénéficier d’un droit à la protection sociale ou bien de la santé : des conditions d’hygiène et de sécurité sont obligatoires durant le travail afin de préserver la santé du fonctionnaire.

Le droit de grève – Quel sont vos droits en cas de grève ?

  • Le droit syndical est garanti aux fonctionnaires qui peuvent créer librement des organisations syndicales, y adhérer et y exercer des mandats. Le texte prévoit aussi pour les agents :
      – des heures mensuelles d’informations,
      – un congé de formation syndicale (durée maximum de 12 jours et traitement conservé),

Le droit syndical

  • Selon l’article 8, les fonctionnaires peuvent « librement créer des organisations syndicales, y adhérer et y exercer des mandats ». Ces organisations peuvent se pourvoir devant les juridictions compétentes contre les actes réglementaires concernant le statut du personnel et contre les décisions individuelles portant atteinte aux intérêts collectifs des fonctionnaires. Les organisations syndicales de fonctionnaires ont qualité pour conduire au niveau national avec le Gouvernement des négociations préalables à la détermination de l’évolution des rémunérations et pour débattre avec les autorités chargées de la gestion, aux différents niveaux, des questions relatives aux conditions et à l’organisation du travail.

Le droit à la formation

  • Tout agent a droit à la formation, sous réserve du respect des nécessités de service.

La rémunération après service fait

  • Les fonctionnaires ont droit à une rémunération après service fait, qui comprend le traitement, le supplément familial, et les indemnités.

Le droit à la protection

  • Selon l’article 11, les fonctionnaires et les agents non titulaires ont droit à une protection et le cas échéant à une réparation lorsqu’ils ont fait l’objet, à l’occasion de leurs fonctions, de menaces, de violence d’outrages, de voies de fait, d’injures ou de diffamations. Ils ont droit à une protection, dans certaines circonstances, en cas de poursuites pénales et civiles engagées par un tiers pour faute de service. La collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages dont ils pourraient être victimes à l’occasion de leurs fonctions, et de réparer, le cas échéant, le préjudice qui en est résulté.

BON A SAVOIR
Au titre des droits fondamentaux dont bénéficient les fonctionnaires, il existe le droit à la carrière. Tout au long de sa vie professionnelle, de son recrutement à sa retraite, ils vont pouvoir progresser en échelon et en grade. La carrière du fonctionnaire est soumise à un certain nombre de dispositions statutaires, législatives ou réglementaires.

 LA CGT A BESOIN DE VOUS : REJOIGNEZ-NOUS !

Bulletin d’adhésion avec autorisation de prélèvement – maj 2015-08

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *