Un agent gagne devant la justice, épaulé par le syndicat C.G.T. S.D.I.S. 30

L’affaire avait fait grand bruit à l’époque,

y compris dans la presse : Monsieur X, agent de notre
collectivité, a porté plainte, témoignages à l’appui, contre sa collègue du même service Madame Y, pour
insultes racistes réitérées.

Un malheur ne vient jamais seul…

L’administration ne s’est pas contentée de faire le canard sur l’affaire.
Elle a tenté de nuire à la victime dans nombre de ses droits (protection fonctionnelle, congé de maladie,
ingérence dans sa vie privée).

Le mercredi 13 janvier 2016,

la justice a convoqué en médiation les deux protagonistes de l’affaire.
Monsieur X a accepté cette médiation dont le compte-rendu judiciaire reprend ce qui en a résulté :
· Madame Y a reconnu les faits reprochés, dans leur totalité,
· elle a présenté des excuses publiques devant le juge à sa victime,
· Monsieur X, conformément à sa demande symbolique, reçoit des dommages et intérêts à hauteur
de 50 € dont il fait bénéficier l’association des pupilles de sapeurs-pompiers.

Le combat a été difficile pour l’agent,

ainsi que pour le syndicat et les témoins, qui ont connu des attaques et des tentatives d’intimidation. Mais le jeu en valait la chandelle !

La justice a été rendue,

elle permet de laver l’affront subi et de sanctionner la coupable.

« Je serai toujours bouleversé par la haine raciale et je reprendrai la lutte contre les
injustices jusqu’à ce qu’elles soient définitivement abolies. » – Nelson Mandela.
Téléchargez ici 2016-01-29 – Un agent gagne devant la justice
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *